Passer au contenu

Liban, révolution d’octobre !

Depuis une semaine les Libanais sont dans la rue suite à l’annonce par le gouvernement libanais de taxer l’utilisation des applications de messagerie instantanée comme WhatsApp, Skype ou encore Viber. Malgré l’annonce du retrait de la taxe, ils ont continué à manifester dans tout le Liban et appellent maintenant à un changement de régime. Voici mes photos de ces huit derniers jours à Beyrouth…

Vendredi 18 octobre
Deuxième jour de manifestation, Beyrouth est bloquée par les barrages et les pneus en feu un peu partout dans la ville. Ici, le centre ville de Beyrouth et la rue Hamra.

Samedi 19 octobre
Troisième jour de manifestation, suite à celles de la veille, certains lieux fermés et laissés à l’abandon depuis des années ont été rendu accessibles par les manifestants. The Egg et Le Grand Théâtre de Beirut en font partie !

Dimanche 20 octobre
Quatrième jour de manifestation, la place des martyrs est noire de monde : il est presque impossible de circuler dans la rue qui mène de la place au Grand Serail. On parle de plus d’un million de manifestants dans les rues de tout le Liban ce jour là !

Mardi 22 octobre
Sixième jour de manifestation, il y a moins de monde que le dimanche mais les manifestants sont toujours là et cela ne va apparemment pas s’arrêter là. Les tentes sont installées place des martyrs par les manifestants et les marchands d’eau, de manakish, de drapeaux, de café, de shisha sont aussi présents !

Jeudi 24 octobre
Huitième jour de manifestation, les manifestants se relaient en chantant des slogans et en faisant un sit-in devant la Banque du Liban dans le quartier de Hamra.


Voir aussi :

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *